Un boursier Vanier pourrait aider les ingénieurs à extraire du pétrole au moyen d’un programme logiciel

Au Canada et dans de nombreux pays du monde, il est devenu prioritaire d’extraire et de stocker le pétrole de façon sécuritaire et écologique. 

Avec l’aide d’une bourse d’études supérieures du Canada Vanier, Ahmed Mostafa cherche à savoir si son outil de réalité virtuelle, le JackVR, peut aider les ingénieurs à modéliser des plateformes de forage pétrolier en mer afin de vérifier si leurs plans sont sécuritaires. Le JackVR permet d’installer virtuellement des poteaux de métal sur le plancher océanique, pour déterminer si une plateforme de forage peut être utilisée sans danger comme base d’opération.

« Pour que l’outil soit efficace, les ingénieurs devront tenir « virtuellement » compte du poids du navire, des différents angles du plancher océanique et des changements radicaux dans les conditions climatiques », explique Ahmed. 

Par l’utilisation de lunettes de réalité virtuelle, le logiciel du JackVR peut prévenir les ingénieurs de tout problème lié à leur plateforme de forage proposée.

« À l’avenir, cela pourrait aider les ingénieurs et les entreprises à extraire le pétrole de manière plus rentable et moins dommageable pour l’environnement », ajoute Ahmed.

Ahmed a obtenu un baccalauréat en génie informatique et systémique de l’Université Al-Azhar (Égypte) en 2009 et une maîtrise en informatique de l’Université de Calgary en 2013. Il fait actuellement des études doctorales en informatique à l’Université de Calgary.  

Date de modification :